Dossier de location Créer une alerte
 
Retour aux actualités

Comment réduire ses impôts en investissant dans l'immobilier

 

Quels sont les dispositifs pour réduire ses impôts ?

 

Afin de réduire votre pression fiscale, plusieurs dispositifs sont à votre disposition surtout immobiliers.

 

La Loi Pinel permet aux particuliers d’acquérir des logements neufs, de les mettre en location nue en respectant certaines conditions (de loyer, de ressource) dans le but d’obtenir une réduction d’impôt.

La période d’engagement de location peut être de 6 ans, 9 ans ou 12 ans.

 

En fonction, la réduction d’impôt est respectivement de 12 %, 18 % ou 21 %.

 
 

A qui s’adressent cet investissement ?

 

Cet investissement s’adresse aux particuliers ayant une imposition sur le revenu de 3 000 € et au-delà.

En effet, l’investissement doit être réalisé en prenant en compte de multiples critères : emplacement, demande locative, commodités, transports, …

Il est difficile de trouver une bonne acquisition comprenant l’ensemble de ces critères en-dessous de 150 000 € (Max d’investissement pour réduire totalement une imposition de 3 000 €).

 

Existe-t-il un autre dispositif fiscal pour réduire ses impôts ?

 

Il existe un autre dispositif fiscal immobilier permettant d’obtenir une réduction d’impôt tout en ne rentrant pas dans ce plafonnement : le dispositif Malraux.

 

La Loi Malraux permet aux particuliers d’acquérir des immeubles bâtis situés dans certaines zones protégées en vue d’effectuer des travaux de restauration complète de ces immeubles pour bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu.

 

En fonction de la zone, le pourcentage de réduction d’impôt est de 22 % ou 30 % sur les travaux effectués. La limite étant fixée à 400 000 € sur une durée de 4 années consécutives permettant de réduire jusqu’à 120 000 € d’impôt.

En contrepartie, l’acquéreur s’engage à louer le bien pendant une durée de 9 ans.