Dossier de location Créer une alerte
 
Retour aux actualités

Doit-on payer un impôt lors de la vente d'un bien immobilier ?

 

Vous revendez votre appartement ou votre maison.

Bravo, mais maintenant vous aimeriez savoir si vous serez taxé et pour quel montant ? Nos réponses.

 

Autant le dire tout de suite, vous ferez une plus-value à la condition que vous revendiez un bien immobilier plus cher que vous ne l’aviez acheté.

Deux hypothèses se présentent alors.

 

Première situation :

vous revendez votre résidence principale.

Dans ce cas, vous ne paierez pas d’impôt sur la plus-value, même si les dernières « sorties » du gouvernement ne sont pas très claires pour le futur : lors du Grand débat national, le Président avait jugé « très bonne » l’idée de taxer les plus-values réalisées lors de la vente de résidences principales.

 

Deuxième situation :

si vous revendez une résidence secondaire, dans ce cas la plus-value est soumise à l’impôt sur le revenu au taux de 19% et à la CGS au taux de 17,2%. Soit une imposition totale de 36,2%!

Par ailleurs, au-delà de 50 000 € de plus-value, une surtaxe s’applique. Il faudra alors prévoir payer 2 à 6 % en plus des 19%.

 

Il faut savoir également que la taxe sur la plus-value diminue proportionnellement à la durée de détention du bien. En clair, plus vous gardez longtemps un bien immobilier avant de le revendre, moins vous serez taxé sur la plus-value.

Et vous serez totalement exonéré (impôt sur le revenu et CSG) si vous possédez le bien depuis plus de 30 ans.